Categories Blog, Histoires, Land Rover

God save the Defender

Posted on
God save the Defender

Jaguar Land Rover vient d’annoncer la fin de la production du Defender. C’est la disparition annoncée de l’un des mythes automobiles. Le meilleur véhicule tout terrain européen ne vivra pas au-delà de décembre 2015.

Emboitant le pas aux Ford et Willys débarqués sur les plages de Normandie, les Britanniques présentent leur premier Defender en 1948. Rover s’inspire de la production américaine. La première version est rustique avec une carrosserie boulonnée et de redoutables qualités de franchissement. Sa peinture vert foncée provient des surplus d’usines d’avion de chasse.

En plus de soixante ans, le Defender a pris toutes les formes. Châssis court, châssis long, amphibie, safari, militaire, adapté à tous les pays, l’un d’eux a même été transformé en 1953 pour le premier tour du monde de la Reine Elisabeth II.

Land-Rover-Defender_06

Comme pour le Volkswagen Combi qui vient de disparaître du catalogue brésilien, ce sont les nouvelles normes qui annoncent la fin de carrière du Defender. Incompatible avec Euro6 en l’état, il ne survivra pas à l’année 2015. Land Rover a néanmoins annoncé la conception d’un remplaçant…

2 millions d’exemplaires ont été vendus depuis 1948. Et Land Rover estime qu’il en reste deux-tiers en circulation. Les autres reposent au fond d’un lac ou ont été maltraités par un troupeau d’éléphants.

Author: Alexandre Stricher

Pilote de AUTOcult.fr
Vie partagée entre le sport automobile, l’automobile et les embouteillages.
Auteur de « Rallye by Renault Sport » et « Belles des Années 80 ».



2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *