Categories Blog, Editorial

Et si la voiture autonome posait des problèmes ?

Posted on
Et si la voiture autonome posait des problèmes ?

Il y a les bons et les mauvais conducteurs… C’est un peu comme les chasseurs ! Et comme d’habitude, chacun se sent plutôt bon conducteur alors que les autres sont plutôt de mauvais conducteurs. Alors vivement les voitures autonomes !

Il paraît désormais certain que la voiture autonome sera capable (techniquement) de rouler sur nos routes dans quelques années… Mais la technique ne fera pas tout… Ce sont les législateurs qui décideront de son véritable avenir !

Mais si la voiture autonome venait à s’emparer de nos routes, la nouvelle serait-elle positive pour notre avenir ?

A priori, on ne peut que se réjouir de laisser des ordinateurs gérer nos déplacements (en s’assurant que tout soit fiable).

Mais une étude d’un responsable scientifique de Toyota en Amérique du Nord pointe plusieurs motifs d’inquiétudes…

Selon Ken Laberteaux, dans un article publié par le Japan Times, la voiture autonome va encourager les déplacements urbains et péri-urbains… Plus simples, les parcours vont se multiplier pour beaucoup d’utilisateurs. La conséquence ? Plus de kilomètres signifient plus de pollution. Et si les trajets s’avèrent plus faciles et moins stressants, les agglomérations vont encore plus s’étaler. Les cités vont se déformer, obliger chaque foyer à s’équiper de plusieurs voitures autonomes et casser les liens actuels de nos aménagements urbains.

Bien au-delà de l’automobile elle-même, l’autonomie des machines pourrait radicalement modifier la façon de vivre en milieu citadin. Voilà qui ne va pas plaider en sa faveur lorsque les gouvernements devront trancher sur son utilisation réelle.

Author: Jérémie Klaxon

Attention, ceci est un pseudo…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *