Categories Blog, Divers

Passer l’hiver avec de bons pneus

Posted on
Passer l’hiver avec de bons pneus

A quelques jours des vacances d’hiver, il est grand temps de préparer sa voiture à l’attaque des montagnes. Révision mécanique, nettoyage et équipements… Parmi les points à ne surtout pas négliger, il y a le choix du meilleur pneu d’hiver.

On a coutume de dire qu’il faut remplacer ses pneus « été » par des modèles « hiver » dès le changement d’heure de fin octobre. Conçues différemment, les gommes hivernales s’avèrent bien plus efficaces sur la neige, sur l’eau et même sur le sec lorsque la température descend sous les 7°C.

Nous sommes en février, à un gros mois du retour de l’heure d’été, est-il encore nécessaire de s’équiper ? Mieux vaut tard que jamais ! La météo s’avère toujours incertaine et il est fort possible que de nouvelles chutes de neige viennent recouvrir de blanc les routes de nos régions. C’est d’autant plus vrai pour les familles qui désireraient se rendre au ski en voiture.

Il ne suffit que de quelques flocons pour que la conduite avec des pneus été ne devienne particulièrement problématique. La gomme est trop dure et perd sa capacité d’adhérence. Et si la neige s’installe sur la chaussée, rouler en pneus été devient carrément dangereux. Vous pensez pouvoir vous en sortir malgré tout ? Même les meilleurs pilotes de rallye peinent dans ces conditions avec des WRC sur les routes du Monte-Carlo ! Il n’y a que si vous vous sentez meilleur qu’un Sébastien Ogier que vous pourriez tenter votre chance (et là, il est temps de vous remettre en question !).

Surtout, le montage de pneus neige peut se faire dès maintenant pour en profiter jusqu’au printemps. Il sera encore possible de repasser aux pneus été à la belle saison et de reprendre ces mêmes pneus hiver à peine entamés dès le mois d’octobre prochain.

Le dessin du pneu hiver permet de découper la pellicule d’eau qui se forme entre les roues et le sol. Les lamelles, bien visibles, permettent l’évacuation pour éliminer l’aquaplaning. A l’accélération, elles assurent un effet scratch qui autorise même des démarrages en côte sur la neige, impossibles habituellement avec des pneus été.

En France, on perçoit doucement l’intérêt de rouler avec des pneus plus performants entre octobre et mars. En 2008, les pneus hiver représentaient 6 % du marché… L’an passé, près d’un pneu sur sept était couvert de ces fameuses lamelles. Et il suffirait que cette statistique gonfle un peu plus encore pour ne plus voir autant de bouchons monstrueux dès les premiers flocons de neige sur les plaines.

Author: Alexandre Stricher

Pilote de AUTOcult.fr
Vie partagée entre le sport automobile, l’automobile et les embouteillages.
Auteur de « Rallye by Renault Sport » et « Belles des Années 80 ».



1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *