Categories Media

Jeremy Clarkson donne le nom du Sting !

Posted on
Jeremy Clarkson donne le nom du Sting !

Évidemment, il y a un magnifique piège… Interrogé sur Twitter au sujet du Stig par l’un de ses followers, l’ancien présentateur de Top Gear a joué sur les mots pour affirmer que le « Sting » s’appelait Gordon Sumner !

Le Stig fut l’une des grandes nouveautés du lancement de la nouvelle formule de Top Gear en 2002. À cette époque, Jeremy Clarkson désirait un pilote professionnel pour participer à l’émission.

Et alors qu’il ne parvenait pas à trouver un pilote de pointe capable de s’exprimer convenablement devant une caméra, il a décidé d’employer un pilote caché et silencieux.

À cette époque, le pilote à l’identité cachée était habillé de noir. Le nom Stig vient de l’école de Repton par où sont passés Jeremy Clarkson et le producteur Andy Wilman. Tous les nouveaux arrivants y étaient appelés « Stig ».

Jusqu’à aujourd’hui, les différentes identités du Stig ont été parmi les secrets les mieux gardés au monde. Selon plusieurs enquêtes de la presse britannique, les personnes qui ont pu connaître le vrai nom du Stig se comptent sur les doigts d’une main. Aucun invité et la très large majorité des équipes de production n’ont pu avoir le moindre indice.

the-stig-black

Pourtant, le secret du nom du premier Stig, le noir, fut rapidement ébruité. Après la première saison, The Sunday Mirror a publié un article pour présenter Perry McCarthy comme le pilote caché. Un an plus tard, l’ancien pilote de F1 chez Andrea Moda en 1992 (jamais qualifié), cinq fois au départ des 24 Heures du Mans, mais jamais à l’arrivée, affirmait être le Stig dans la réédition de son autobiographie.

Conséquence directe, le Stig a été éliminé au début de la troisième saison lors du saut en mer d’une Jaguar XJS depuis le HMS Invincible, un porte-avion de la marine britannique… Pour mieux réapparaître sous la forme d’un Stig vêtu de blanc dès le second épisode de la saison 3.

C’est à cette époque que la recherche de l’identité du Stig a créé un énorme engouement. Les spéculations ont permis à la production de profiter de la notoriété de nombreux pilotes britanniques de premier plan, tels que Damon Hill ou Darren Turner. Et pour jouer avec la curiosité des fans, Clarkson avait invité les téléspectateurs à regarder la première diffusion de la saison 13 pour découvrir l’identité du Stig. Après avoir fait un tour de circuit dans une Ferrari FXX noire, le Stig retirait son casque blanc… C’était Michael Schumacher !

Si plusieurs pilotes ont pu incarner le Stig durant toutes ces années pour des remplacements, l’un d’eux était le ‘vrai’ Stig. L’affaire a éclaté en août 2010 lors d’un procès entre la BBC et une maison d’édition qui affirmait être sur le point de publier une autobiographie dans laquelle l’auteur disait être le Stig. Ben Collins a reçu l’autorisation légale de publier son livre. Mais jamais, ni la BBC, ni Ben Collins n’ont confirmé son contenu, même s’il ne fait aucun doute que l’ancien pilote de monoplaces et de GT (quatre départs aux 24 Heures du Mans) était bien le premier Stig blanc.

Et depuis 2010, le secret est à nouveau conservé… Pourtant, avec le départ de Jeremy Clarkson, certains ont cru pouvoir découvrir de nouveaux indices.

Alors, quand un follower soudanais a tenté sa chance en demandant qui était le « Sting », Jeremy Clarkson ne s’est pas démonté et a lâché l’information : il s’appelle Gordon Sumner. Mais il faut bien avouer que tout le monde le savait déjà !

Author: Alexandre Stricher

Pilote de AUTOcult.fr
Vie partagée entre le sport automobile, l’automobile et les embouteillages.
Auteur de « Rallye by Renault Sport » et « Belles des Années 80 ».



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *