Categories Culture

En F1 dans les rues de Manchester : normal. Puis au Gumball 3000 : narmol.

Posted on
En F1 dans les rues de Manchester : normal. Puis au Gumball 3000 : narmol.

Non, les rues de nos cités, villes et capitales ne sont engluées d’automobiles. Non, les bouchons, les embouteillages et les traffic jams n’existent pas. C’est sans doute ce que se sont dit les dirigeants de la société de paris et casinos en ligne Betsafe lorsqu’ils ont décidé d’engager une F1 au prochain Gumball 3000. Un pari osé, tant pour la mécanique que pour le pilote. En effet, cette année, lors de cette course XXL, les engagés devront parcourir 4.800 km et traverser 11 pays, omettant hélas la France au programme. On imagine déjà la marée-chaussée contrôler cette F1…

Ceci étant, partant de Dublin, ce rallye passera par  l’Ecosse (Édimbourg), l’Angleterre (via Manchester et Londres), le Luxembourg avant l’Allemagne. Mardi 3 mai, le parc de loisirs Europa-Park accueillera les concurrents avant de repartir vers la République tchèque (Prague), la Hongrie (Budapest et le circuit du Hungaroring) et la Roumanie où  l’arrivée se fera à Bucarest, le 7 mai.

L’an dernier, le Gumball 3000 se disputait entre Stockholm et Las Vegas, via Oslo, Copenhague, Amsterdam, San Francisco, Los Angeles, Sin City. Le transfert entre Amsterdam et San Francisco s’était alors fait en avion cargo. De parole de participants, ce vol fut une des plus longues et folles soirées de leur vie. On imagine ça d’ici.

Author: Jean-Charles Huvelle

Copilote de AUTOcult.fr
Vie partagée entre les rouleaux de tissus, l’automobile et le sport automobile.
Copilote et homme à tout faire du motorsport pendant ses grandes heures.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *