Categories Culture

Stop au Stop and Start ?

Posted on
Stop au Stop and Start ?

Cette semaine, j’ai pris le volant de la nouvelle Ford KA+… J’en parlerai prochainement, mais un détail m’a amusé. Typiquement low-cost, cette mini Fiesta fait l’impasse sur un attribut très citadin : le Start and Stop. Mon collègue d’essai s’est étonné de ce « manque ». Mais cet oubli est certainement appelé à se généraliser.

Il ne faut pas s’y tromper. Lorsque les constructeurs choisissent les définitions de leurs modèles, c’est d’abord pour s’accorder aux différentes règlementations et aux tests à passer avant la commercialisation, Euro NCAP et homologation des consommations et des émissions en tête…

Le « Nouveau Cycle Européen de Conduite » mis en place en 1973, impose de nombreux arrêts. Un système comme le Start and Stop est donc clairement profitable lors de ces tests.

Mais des 25 % d’arrêts du cycle encore utilisé aujourd’hui, le processus d’homologation qui sera proposé en 2017 n’impose plus que 19,9 % d’arrêt pour les voitures les moins puissantes et seulement 13,4 % d’arrêt pour les plus puissantes.

Attendez-vous donc à voir le Start and Stop être beaucoup moins mis en avant, surtout sur les modèles au rapport poids/puissance assez faible.

Author: Alexandre Stricher

Pilote de AUTOcult.fr
Vie partagée entre le sport automobile, l’automobile et les embouteillages.
Auteur de « Rallye by Renault Sport » et « Belles des Années 80 ».



2 comments

  1. Effectivement, le futur cycle WLTC met certainement moins en avant l’utilité de monter un start/stop pour passer les normes d’émissions. Néanmoins, il ne faut pas oublier que cette technologie permet tout de même d’abaisser les émissions de CO2 d’un voire plusieurs grammes. Or, si on prend le système de bonus/malus établi en France, c’est typiquement le petit plus qui peut faire basculer le véhicule dans une tranche de bonus supérieure.

    D’autre part, il ne faut pas non plus oublier que les constructeurs devront aussi justifier des émissions de CO2 sur l’ensemble des véhicules vendus (les fameux 95 g de CO2 / km à l’horizon 2020/2021). Dans ce cadre-là, le moindre gramme pourrait devenir important, surtout quand on vend plus de 300.000 Fiesta par an, par exemple.

    Enfin, à l’image des plateformes communes, les moteurs sont partagés sur différentes plateformes (voir le 1.0l Ecoboost justement) et il faut voir ces moteurs comme un pack comprenant un lot de technologie (dont le Start/Stop) qu’il n’est normalement pas possible de supprimer (sauf si le constructeur a fait ce choix à la conception du moteur). D’ailleurs, comme de bien entendu, le 1.0l Ecoboost n’est pas proposé sur la Ka+!

    Tout cela pour dire qu’il ne faut pas, à mon avis, enterrer trop vite le Start/Stop!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *