Categories Sponso

Le pit bike pour le plaisir

Posted on
Le pit bike pour le plaisir

D’abord imaginé pour les enfants et les adolescents déjà mordus de motocross, le pit bike a largement entamé sa mue pour devenir un objet de plaisir mécanique pour les adultes. Bien moins gros et délicat à piloter qu’une motocross, le pit bike permet de découvrir de belles sensations à deux roues, sur des pistes dédiées. (car les pit bikes ne sont pas homologués pour rouler sur les routes)

Les constructeurs les mieux représentés sont pour la plupart français. Les gammes s’étendent de la petite machine de loisir, facile à prendre en main par un grand débutant avec un moteur généralement limité à 125 cm3 et les modèles de compétition peuvent atteindre des vitesses folles avec des blocs de 190 cm3. Pour les enfants, les premiers modèles débutent à 50 cm3.

Bastos Bike, YCF, CRZ, GUNSHOT ou APOLLO pour les marques françaises ou Bucci pour les Italiens proposent de larges gammes adaptées à tous les besoins.

Pour vous donner une idée des dimensions d’un pit bike, il faut imaginer une mini moto avec une hauteur de selle de 80 cm, une garde au sol de 30 cm, un empattement de 120 cm et une masse de 60 kg. Les tarifs sont à découvrir sur https://www.wkx-racing.com/312-pit-bike-ycf

Au-delà d’une pratique récréative, un Championnat de France de Pit Bike a vu le jour il y a un peu plus de dix ans, sous le contrôle de la Fédération Française de Motocyclisme. Imaginée par un ancien pilote Supercross international, la compétition agrège un calendrier de quatre à huit épreuves selon les années.

Les catégories sont dictées par la puissance des pit bikes, mais aussi l’âge et le niveau des concurrents. Au sommet, la catégorie OPEN regroupe l’élite française. Il y a aussi une catégorie SEMI AUTO pour les pit bikes semi-automatiques, une catégorie AMATEUR pour les débutants, une catégorie GIRLS pour les gilles, KIDS pour les enfants et VETERAN pour les moins jeunes. Plusieurs autres compétitions, au niveau régional, existent également. Et au niveau international, la France est reconnue pour être le pays de référence de la discipline, avec les États-Unis.

Car loin de nos frontières, le pit bike fête déjà son soixantième anniversaire. Même avant les Etats-Unis, c’est au Japon que l’histoire a débuté, lorsque Honda a conçu la Z100 et un parc d’attraction dédié à la moto à côté du tracé de Suzuka. La première Z100 était équipée d’un moteur 50 cm3 4 temps et réservée aux activités de Honda. Quelques années plus tard, la première pit bike commercialisée était la Z50M.

Plus d’infos sur sur moto-station.com

Le calendrier du Championnat de France de Pit Bike 2019
19 mai Autichamps (26)
9 juin Loche sur Ource (10)
30 juin Argenton sur Creuse (36)
28 juillet Le Cellier (44)
15 septembre Messiex (63)

Les inscriptions sont en cours. L’an passé, pour la finale de Messeix, un total de 92 pilotes étaient inscrits !

Author: Alexandre Stricher

Pilote de AUTOcult.fr
Vie partagée entre le sport automobile, l’automobile et les embouteillages.
Auteur de « Rallye by Renault Sport » et « Belles des Années 80 ».



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *