Categories Essais

Peugeot 208 GTI vs Peugeot 208 R2 : jumelles de caractères

Posted on
Peugeot 208 GTI vs Peugeot 208 R2 : jumelles de caractères

Essai et séance photo datant de juillet 2014, paru dans le numéro 9 du e-mag Inside Motorsport.

S’il existe un sport mécanique où le public peut s’identifier facilement à ses idoles, c’est bien le rallye. Routes publiques, voitures de série modifiées, proximité : pas besoin de se torturer l’esprit pour retrouver des liens avec sa voiture de tous les jours. De nombreux constructeurs l’ont bien compris, Peugeot en tête.

Avec la mythique 205 GTi, Peugeot a marqué les esprits des passionnés et même des conducteurs en général. Que l’on soit fan de rallye, que l’on connaisse par coeur le palmarès du Lion ou que l’on soit simplement né dans les années 80, difficile de ne jamais avoir entendu parler de cette petite bombe. N’en témoigne que son succès commercial : plus de 5 millions d’exemplaires de Peugeot 205 ont trouvé preneur. Pourtant, l’appellation GTi, gage de sportivité, disparaitra pour la 206 et la 207 au détriment d’un « RC » plus anonyme. Il faudra attendre la 208 pour voir ressurgir ce trio de lettres emblématiques et son passé glorieux. Bienvenue donc à la toute nouvelle 208 GTi.

Ce week-end là, nous avions rendez-vous à Auxerre. En la capitale bourguignonne, avait lieu le rallye Terre de l’Auxerrois, théâtre de la cinquième manche de la 208 Rally Cup. L’occasion était bonne pour convier Peugeot 208 GTi et Peugeot 208 R2 le temps d’une séance photo.

Le moins que l’on puisse dire est que les similitudes sont nombreuses entre 208 GTi et 208 R2. Extérieurement rien ne différencie les deux sœurs jumelles, exceptés les rétroviseurs en fibre pour la version rallye, la trappe de toit pour refroidir l’habitacle ou les roues terre pour faire face aux terrains exigeants du monde entier. Pour le reste, rien n’a été rajouté ou enlevé, même les pare- chocs sont de série. Il faut creuser un peu et entrer dans l’antre de la bête pour déceler ses secrets.

L’habitacle est bien sûr totalement dépouillé, repensé pour la course automobile : arceau cage soudé imposant, baquets carbone, boite séquentielle, volant : tout est homologué et étudié pour la course. Exit l’habillage, le confort, les options, la climatisation, le cuir, les vitres électriques. Pour une balade champêtre, choisissez plutôt la version GTi ! Sous le capot de la R2, le moteur change, passant d’une version turbo à une version atmo, ce dernier étant tout de même issu de la série : le «VTi 120» de 1600 cm3. Retravaillé par les sorciers de Peugeot Sport, il développe 185ch à près de 8200 tr/min. Envoutant ! Suspensions retravaillées, trains préparés : la belle R2 de Sochaux est prête pour les secteurs chronométrés d’ici et d’ailleurs. Elle est d’ailleurs homologuée, tant pour les rallyes régionaux que pour le Championnat du Monde des Rallyes.

Avec ses éléments présents en série comme en compétition, on ne pourra plus vous dire que la 208 GTi n’a pas gardé son ADN de sportive…

Vues extérieures Peugeot 208 GTi & Peugeot 208 R2

Détails Peugeot 208 GTi

Author: Jean-Charles Huvelle

Copilote de AUTOcult.fr
Vie partagée entre les rouleaux de tissus, l’automobile et le sport automobile.
Copilote et homme à tout faire du motorsport pendant ses grandes heures.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *