Categories Actualités, Blog, Chrysler, Fiat

Chrysler est désormais une marque de FIAT

Posted on
Chrysler est désormais une marque de FIAT

Dans le groupe FIAT, il y avait FIAT, Alfa Romeo, Lancia, Abarth, Maserati, Ferrari… Il y a maintenant Chrysler, Dodge, Jeep et Ram. FIAT vient de conclure un accord avec le dernier actionnaire minoritaire du Groupe Chrysler pour conclure la fusion.

« J’attends ce moment depuis le premier jour, depuis que nous avons été choisis en 2009 pour contribuer à la reconstruction de Chrysler », commente John Elkann, petit-fils de l’Avvocato Gianni Agnelli et aujourd’hui PDG de FIAT, dans un communiqué qui vient d’être envoyé.

Cette fusion met fin à des mois de négociations tendues entre Sergio Marchionne, administrateur délégué de FIAT, et le fonds de pension VEBA (qui s’occupe des retraites des anciens employés de Chrysler).

L’objectif de Marchionne, administrateur délégué de FIAT d’un côté et président de Chrysler de l’autre, était de parvenir à cette fusion, si possible avant l’introduction en bourse du Groupe Chrysler. Une introduction qui aurait pu faire perdre beaucoup d’argent à FIAT.

Pour VEBA, la vente des parts n’était pas inenvisageable. Mais, durant des mois, le fonds de pension a tenté de faire augmenter le prix de ses 41,46 %.

L’accord a été révélé aujourd’hui pour 4,35 milliards de dollars. VEBA vend ses parts à FIAT North America : une paiement de 1,75 milliard de dollars de la part de FIAT et une contribution de 1,9 milliard de dollars de Chrysler à laquelle il faut ajouter 700 millions de dollars payés sur trois ans. L’opération sera finalisée avant le 20 janvier.

Grâce à d’importants fonds propres, FIAT ne procédera aucune augmentation de capital pour financer cet achat.

Il y a quelques semaines, FIAT proposait encore 3 milliards de dollars et VEBA ne voulait pas vendre sous 5 milliards.

Cette vente valorise le Groupe Chrysler à 8,8 milliards de dollars (6,4 milliards d’euros). Pour rappel, la capitalisation boursière de PSA Peugeot Citroën est de 3,3 milliards d’euros, celle de Renault est de 17,3 milliards d’euros.

Ce nouveau groupe est le septième mondial.

Author: Alexandre Stricher

Pilote de AUTOcult.fr
Vie partagée entre le sport automobile, l’automobile et les embouteillages.
Auteur de « Rallye by Renault Sport » et « Belles des Années 80 ».



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *