Essai Chevrolet Cruze : real cost

17 300 euros pour le premier prix d'une berline américaine de plus de 4,50 mètres… Sans jamais être assimilé à une marque low-cost, Chevrolet parvient à créer un prix juste pour une berline, la Cruze, qui se passe du superflu.

chevrolet-cruze-5-portes

Maître du low-cost, Dacia a rencontré un immense succès en Europe… Un continent que Chevrolet - avec un positionnement différent mais une politique de prix agressifs - n’a pas été en mesure de conquérir. Aujourd'hui, le retrait annoncé du géant de Détroit permet de faire des affaires.

chevrolet-cruze-face

Alors que Chevrolet a toujours su faire des modèles à des tarifs contenus, les concessions cherchent à liquider les stocks. Les marges sont détruites et permettent de profiter d’offres particulièrement intéressantes.

chevrolet-cruze-profil

Mais existe-t-il un risque d’acheter une Chevrolet neuve en 2014 ? La distribution ne s’arrêtera qu’à la fin de l’année 2015. Ensuite, la marque assure une disponibilité des pièces durant dix ans. Les distributeurs et réparateurs ne disparaîtront pas et devraient, dans leur immense majorité, continuer à offrir les mêmes services. Autre point important, Chevrolet ne quitte pas vraiment l’Europe. General Motors reste actif, avec Opel, et la Chevrolet Corvette Stingray restera au catalogue.

chevrolet-cruze-coffre

Cruze sans surprise

Pas de surprise dans la silhouette. La face avant reprend les codes de Chevrolet. Vers l’arrière, la ligne de toit s’étire jusqu’à un hayon terminé verticalement.

chevrolet-cruze-arriere

A l’intérieur, pas de GPS, pas d’automatisation des essuie-glaces ou des feux de croisement… Le superflu est laissé de côté sans que l'équipement ne souffre. Et le tarif en profite. L’ambiance est très américaine avec la présence d’une climatisation, d’une connexion bluetooth, d’un régulateur de vitesse, de quatre vitres électriques et d’un radar de recul.

chevrolet-cruze-volant

Vraie berline, elle offre un espace important aux places arrière et un coffre qui s’étale de 413 à 883 litres.

chevrolet-cruze-coffre-5-portes

Au volant, le moteur 1,7 litre Diesel de 110 chevaux se montre plutôt bruyant mais disponible et assez peu gourmand avec des consommations qui peuvent être tirées vers les 4 litres / 100 kilomètres (5,0 litres durant l’essai). Il est couplé à une boîte mécanique à six rapports avec un auto/start.

chevrolet-cruze-avant

L’AUTO est-elle cult ?

Chevrolet ne sera bientôt plus distribué en Europe. En pleine liquidation des stocks, il existe de vraies affaires à faire. Le premier prix de la Cruze permet d'avoir une berline 5 portes de 4,51 mètres avec un moteur 1,4 litre essence de 100 chevaux à 17 300 euros. Avec quelques équipements supplémentaires et un moteur Diesel de 110 chevaux, la Cruze s'affiche à 20 600 euros, prix catalogue. De quoi s'imaginer au volant d'une grande voiture pour un tarif plus que contenu.

Sans intérêt / Sans conviction / Dans la moyenne / Mérite le détour / Exceptionnel / AUTOcult !

Quelques données :

Moteur : Diesel, 4 cylindres, 1 686 cm3
Puissance : 110 chevaux / 81 kW à 1 750 tours/minute
Couple : 280 Nm à 1 750 tours/minute
Transmission : aux roues avant, boîte de vitesses mécaniques à six rapports
L/l/h (mm) : 4 514 / 1 797 / 1 477
Poids à vide : 1 429 kg
Capacité du coffre (l.) : 413 / 883
Vitesse maximale : 180 km/h
0-100 km/h : 12,5 secondes
Consommations urbain / extra-urbain / mixte / essai (l. / 100 km) : 4,7 / 3,5 / 3,9 / 5,0
Emissions de CO2 : 104 g/km

1 comment

  1. Chevrolet Cruze : une vraie berline à prix cassé ? | AUTOcult.fr 18 juillet, 2014 at 09:02 Répondre

    […] Quatre portes, cinq portes ou break, la Chevrolet Cruze se décline pour s’adapter aux attentes des familles. Proposée à partir d’un peu plus de 17 000 €, la Cruze affiche les prestations d’une familiale au prix d’une compacte. Une recette qui fait merveille à l’échelle internationale, car le modèle a permis de relancer la machine Chevrolet. Modèle le plus vendu aux États-Unis pour Chevrolet (dans sa version 1,4 l turbo), la Cruze a dépassé en 2014 le chiffre des 2 millions d’unités vendues (dont 250 000 pour la seule année 2013 aux Etats-Unis. Pourquoi le succès n’est-il pas au rendez-vous en France ? General Motors a débarqué avec la Cruze initialement avec sa carrosserie tricorps, peu adaptée aux attentes des consommateurs européens que nous sommes. En 2011, le tir a été corrigé avec une Cruze cinq portes dotée de solides arguments. […]

Leave a reply