Categories Culture

Le SUV dans toute sa splendeur !

Posted on
Le SUV dans toute sa splendeur !

Voici l’une des voitures les plus controversées de ces dernières années : une Bentley vulgairement surélevée qui animent de nombreux débats. Mais de quoi parle-t-on ? D’une voiture de luxe, spacieuse et puissante… Les Bentley n’ont jamais affiché les silhouettes les plus fines, même il y a un siècle, et l’arrivée d’un tel SUV dans la gamme ressemble à une lapalissade.

Après Porsche et son Cayenne, après Jaguar et son F-Pace, Bentley arrive en Bentayga pour devancer Lamborghini et Rolls-Royce. Les berlines n’attirent plus autant l’acheteur moyen qui les délaissent pour les SUV, pourquoi ne pas tenter d’offrir la même alternative sur le segment du luxe ?

Bentley-Bentayga-presentation

L’arrivée du Bentayga n’est qu’une réaction à une tendance du marché. Et maintenant que sa forme est connue, on ne peut que se demander pourquoi la marque britannique n’a pas bougé avant. La controverse ne vient-elle pas de l’absence d’historique dans la gamme ? Le Bentayga crée un nouveau segment, celui du SUV de luxe, avec un prix d’appel estimé à 180 000 euros.

Est-ce si fou lorsque l’on pense au succès du Range Rover depuis des années ?

La gamme Bentley restera coiffée par la Mulsanne à 305 000 euros. Cette Bentayga vise un autre public. Un public qu’il reste à conquérir tant la première percée avait laissé un mauvais souvenir en 2012.

Le concept présenté au Salon de Genève avait reçu une accueil pour le moins frileux. Le Groupe Volkswagen, maison-mère de Bentley, avait alors décidé de remettre tout le monde au travail.

Porsche, Jaguar, bientôt Maserati, Rolls-Royce à venir…

La Bentayga bientôt en vente est plus bas que le concept raté. Il est aussi plus ‘Bentley’ avec un empattement de trois mètres. A écouter son designer, la référence se situait davantage chez Porsche que chez Range. Quant à la structure, elle vient du nouvel Audi Q7 et sera bientôt partagé avec le futur Porsche Cayenne.

Le reste est particulièrement soigné avec une suspension pneumatique, une gestion avancée du tractage et un moteur W12 biturbo entièrement revu. De quoi atteindre 100 km/h en 4,0 secondes et rouler à plus de 300 km/h dans le SUV le plus luxueux du monde.

Bentley espère en vendre plus de 3 000 par an, soit près de 40 % de ses volumes. Les premiers clients seront livrés en début d’année prochaine.

Author: Alexandre Stricher

Pilote de AUTOcult.fr
Vie partagée entre le sport automobile, l’automobile et les embouteillages.
Auteur de « Rallye by Renault Sport » et « Belles des Années 80 ».



1 comment

  1. l’alliance de la technologie de référence (allemande) au luxe et à la presentation British !
    un bon cocktail.
    Surtout que le groupe VW n’avait qu’à puiser dans son stock avec le Q7 comme base technique,
    à mon avis les ventes vont être au niveau, surtout qu’il n’a pas de concurrence pour l’instant, Range et Cayenne étant un cran en dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *