Categories Actualités

Tesla accélère sur l’autonomie

Posted on
Tesla accélère sur l’autonomie

Autonomie, Tesla, j’espère que vous l’avez ! Car il va falloir oublier, un jour, de lier directement l’idée de voiture électrique et celle d’autonomie… Ce soir, lors d’une conférence à laquelle j’ai assisté, Tesla a pourtant encore parlé d’autonomie, mais d’une autre manière.

Demain, une mise à jour Over the Air va faire passer le software des Model S en version 7.0. Ce 15 octobre marque un update majeur avec l’ajout de nouvelles fonctionnalités de pilotage automatique… La fameuse autonomie !

J’avais abordé le sujet lors de l’essai de la Model S P85D… Tesla procède à des mises à jours des logiciels de ses voitures pour offrir de nouvelles fonctionnalités aux propriétaires.

En utilisant les capteurs déjà présents sur la voiture (radar et caméra avant + 12 capteurs à ultrasons), il est possible de continuer à développer de nouvelles capacités. Dès demain, les Model S pourront faire fonctionner leur panoplie de caméras et de radars d’une nouvelle façon.

Pas de voiture autonome, mais un conducteur assisté

Cette mise à jour ne transforme pas les Tesla en vraie voiture autonome destinée à vous transporter comme un vulgaire voyageur. La loi ne le permet pas.

En revanche, elle offre de nouveaux attributs au désormais connu (et efficace) régulateur adaptatif. Cette beta publique, c’est ainsi que Tesla la présente, est le résultat d’une année de tests.

Baptisé Autosteer (j’attends de connaître la traduction officielle en français), cette fonctionnalité permet de rester sur sa ligne en agissant sur la vitesse et la direction. Ce n’est pas forcément une nouveauté et la voiture requiert que le conducteur garde les mains sur le volant.

Là où Tesla innove, c’est qu’en utilisant l’Autosteer, il est possible de changer de file en actionnant (manuellement) le clignotant. La voiture va alors calculer la faisabilité de la manœuvre et suivre l’ordre dès qu’il sera possible de déboiter en toute sécurité grâce à l’Auto Lane Change.

tesla-autopilot

Cette mise à jour intègre également une fonction de parking automatique (direction et vitesse) ainsi qu’une nouvelle forme de visualisation de la route sur l’écran du tableau de bord avec, entre autres choses, un avertisseur de collision latérale.

Pas de quoi concurrencer le TGV (électrique aussi !), mais c’est un nouveau pas vers une autre forme de conduite. Et cette autre forme de conduite, la vraie autonomie du véhicule, est promise pour dans trois ans par Elon Musk ! D’ici là, la prochaine mise à jour devrait permettre à la Model S de repérer les panneaux Stop et les feux tricolores.

Author: Alexandre Stricher

Pilote de AUTOcult.fr
Vie partagée entre le sport automobile, l’automobile et les embouteillages.
Auteur de « Rallye by Renault Sport » et « Belles des Années 80 ».



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *