Categories Humour

Sergio Marchionne échange Lancia contre Alfa Romeo !

Posted on
Sergio Marchionne échange Lancia contre Alfa Romeo !

Vous souvenez-vous de la dernière Alfa Romeo commercialisée ? La 4C, bravo ! Mais avant ces quelques centaines d’exemplaires d’un modèle de niche ? La Giulietta et c’était en 2010. Il s’avère que les reports continus de la feuille de route trouvent enfin leur raison : FCA a finalement choisi de sauver Lancia au lieu d’Alfa Romeo !

C’est la révélation de l’Alfa Romeo Giulia qui aura gâché l’avenir de la marque milanaise. Critiquée pour son design « pas assez italien », la berline ne sera pas commercialisée avec le blason Alfa Romeo.

Sergio Marchionne a tranché. La Giulia prendra le nom de Flavia et le logo de Lancia. Car la lente agonie de la marque fondée par Vicenzo Lancia n’ira pas à son terme. Tout le plan produit imaginé pour Alfa Romeo dès 2006, mis à jour en 2010, puis en 2014, va finalement voir le jour à partir de 2018 avec Lancia.

Du projet présenté en 2014, Lancia récupérera donc la Giulia (prévue initialement pour fin 2015, mais toujours pas entrée en phase de production), mais aussi une berline compacte – qui aurait dû remplacer la Giulietta – une grande routière, un SUV et un crossover. Par rapport au plan Alfa de 2014, le cabriolet sur base de MX-5 a déjà été envoyé chez FIAT.

L’objectif de vendre 500 000 « Alfa Romeo » en 2018 va néanmoins être difficile à atteindre avec ces nouvelles Lancia. Il faut parier que le plan produit sera encore largement remanié pour 2018.

La baisse des ventes d’Alfa Romeo (70 000 voitures en 2015, même s’il n’y a aucune nouveauté à vendre) sonne le glas du Biscione. Car la volonté d’aller se confronter au premium allemand passe désormais par Lancia dans l’esprit de Sergio Marchionne.

Au lieu de jouer sur la sportivité d’Alfa Romeo, l’administrateur de FCA s’est souvenu que Lancia était la marque qui représentait le mieux le « premium » dans l’ancien Groupe FIAT.

Lancia_Flaminia

En Italie, la production des Alfa Romeo ayant déjà quitté Arese pour Pomigliano d’Arco, la nouvelle affectation des lignes d’assemblage ne devrait pas poser trop de problèmes, tant les syndicats étaient inquiets pour leur avenir. Le plan de relance de Lancia permettra d’assurer un avenir au site situé près de Naples.

Et ce qui était prévu pour Lancia arrivera à Alfa Romeo : la marque va fermer ses points de vente hors d’Italie. Sur son territoire national, les MiTo et Giulietta seront encore en vente jusqu’à l’arrivée des nouvelles Lancia…

Author: Alexandre Stricher

Pilote de AUTOcult.fr
Vie partagée entre le sport automobile, l’automobile et les embouteillages.
Auteur de « Rallye by Renault Sport » et « Belles des Années 80 ».



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *