Categories Blog, Design, Histoires, Peugeot

Georges Paulin et ses Peugeot

Posted on
Georges Paulin et ses Peugeot

C’est l’histoire d’un dentiste imaginatif amoureux de l’automobile. Un dentiste niçois qui voit une Delage cabriolet se faire tremper par un orage avant que son conducteur ne puisse fermer la capote. Nous sommes en 1927. Georges Paulin peut abandonner les prothèses pour mettre au point le toit rétractable.

Quatre ans plus tard, l’ingénieur autodidacte dépose le brevet « Eclipse ». C’est un toit rétractable qui permet de transformer une Citroën Rosalie à l’échelle 1/10e en Coupé  / Cabriolet. André Citroën ne donne pas suite à cette proposition. La marque concentre tous ses moyens (et même davantage) sur le développement de la Traction Avant.

Il applique donc son brevet à d’autres modèles, des Peugeot, Lancia et Hotchkiss. Grâce à l’appui d’un investisseur, il présente son premier modèle, un coach Hotchkiss construit par Marcel Pourtout, lors du Salon de Paris 1933.

Emile Darl’Mat est convaincu. Il fournit des châssis de Peugeot 301, 401 et 601 à Pourtout qui applique l’idée de Georges Paulin.

Peugeot veut poursuivre l’aventure. Paulin fait progresser son brevet pour ne pas empiéter sur le volume du coffre. Son toit rétractable, en tôle ou en verre, s’adapte aux voitures 2 places, 2+2, voire aux 5 places. Les Peugeot 302 et 402 sont mises au point lorsque l’inventeur et la marque se séparent. La justice donne raison à Peugeot qui récupère le droit d’utiliser le brevet. Et lorsque ce même brevet tombera dans le domaine public, on verra un système similaire chez Ford puis Mercedes…

Georges Paulin devient aérodynamicien pour Rolls-Royce et Bentley avant le déclenchement de la Seconde Guerre Mondiale. Résistant, son réseau a participé à la destruction des usines Renault prises par l’occupant. Il fut fusillé au Mont Valérien le 21 mars 1942.

Author: Alexandre Stricher

Pilote de AUTOcult.fr
Vie partagée entre le sport automobile, l’automobile et les embouteillages.
Auteur de « Rallye by Renault Sport » et « Belles des Années 80 ».



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *