Categories Bugatti, Enchères

Découverte : Bugatti Type 35

Posted on
Découverte : Bugatti Type 35

S’il existe une marque automobile française à part entière, c’est sans conteste Bugatti. Cette fois, découverte rapide de la Bugatti Type 35, une voiture de course des années 20.

Produite de 1924 à 1931 dans les ateliers de Bugatti de Molsheim (Alsace), elle est une propulsion, mue par deux moteurs selon les modèles : le 4 cylindres ou 8 cylindres, allant de 1 496 à 2 260 cm3, offrant de 60 à 140 cv. Le moteur des Type 35, 37 et 39 était d’ailleurs ce qui donnait le nom aux modèles : 35A, 35C, 35T, 35B, 37, 37A, 39 et 39A.

Faiblement puissante, elle se distingue tout de même, se targuant d’un palmarès des plus conséquents de l’histoire du sport automobile, avec plus de 2000 victoires. La Type 35 c’est d’ailleurs cinq victoires d’affilée à la Targa Florio, course disputée en Sicile, sur le circuit des Madonies, de 1906 à 1977. La Type 35 y remporte les millésimes 1925, 1926, 1927, 1928 et 1929, avec les pilotes italiens Meo Costantini et Emilio Materassi, et le Français Albert Divo. Dans les années 30, la Type 35 passe sa révérence face à Mercede-Benz et Alfa-Roméo, dont les programmes de recherche et développement sont soutenus par les gouvernements respectifs. Début des années 30, la seconde guerre mondiale approche, le sport et l’automobile sont de fantastiques vecteurs de propagande. L’industrie allemande s’en trouvera fortement aidée, mais c’est une toute autre histoire…

Une 1928 Bugatti Type 37A Grand Prix sera en vente prochainement aux enchères, lors du prochain Concours d’Elegance de Amelia Island, en Floride.

Photos anciennes : DR.Photos modernes : RM Auctions.

Author: Jean-Charles Huvelle

Copilote de AUTOcult.fr
Vie partagée entre les rouleaux de tissus, l’automobile et le sport automobile.
Copilote et homme à tout faire du motorsport pendant ses grandes heures.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *