Categories Actualités, Blog, Design, Histoires

Le neo-retro à la chinoise

Posted on
Le neo-retro à la chinoise

Oubliez Rolls-Royce, oubliez Bentley ou Maybach… La Chine aussi sait faire d’immenses limousines luxueuses hors de prix. Le tout dans un style néo-rétro assez savoureux.

Cette semaine, la première Hongqi L5 construite par FAW Group a été vendue à un client privé. Pour près de 5 millions de yuans (soit près de 575 000 euros), cette limousine cache un V12 6,0 litres de 402 chevaux sous son capot avec une boîte automatique à six rapports et quatre roues motrices.

L’intérieur est fait de cuir et de bois (dans un style particulièrement local) autour de grands écrans.

hongqi-l5-interieur

Hongqi (traduire drapeau rouge) est le plus ancien constructeur chinois. Son premier modèle est sorti des chaines d’assemblage en 1958. Depuis, les Hongqi sont parmi les premiers symboles du communisme chinois. Les apparatchiks ont toujours roulé dans ce luxe.

hongqi-l5-ouverte

Les visiteurs de marque, de Richard Nixon en 1972 jusqu’à François Hollande très récemment, ont pu tester le confort et la décoration des limousines chinoises.

Désormais, la plus luxueuse des voitures chinoises est proposée aux clients privés. Et sa ligne fleure bon le petit livre rouge et la révolution. Car la L5 reprend les traits de la CA770 sortie en 1963, lorsque Mao Zedong – le grand timonier – était à la tête du Parti Communiste Chinois.

hongqi-ca770

Author: Rédaction

Pilote de AUTOcult.fr
Vie partagée entre le sport automobile, l’automobile et les embouteillages.
Auteur de « Rallye by Renault Sport » et « Belles des Années 80 ».



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *