Categories Blog, BMW, Histoires

Cette BMW 507 est-elle vraiment celle d’Elvis ?

Posted on
Cette BMW 507 est-elle vraiment celle d’Elvis ?

Un modèle magnifique… mais un châssis en piteux état et un moteur absent. Pourtant, l’un de ses anciens propriétaires s’appellerait Elvis Presley. Une BMW 507 est en train de faire tourner la tête des visiteurs du musée BMW et d’occuper les soirées des historiens !

bmw-508-elvis

Alors qu’il effectue son service militaire en Allemagne, le King fait l’acquisition d’une BMW 507, pour l’équivalent de 3 750 dollars. Déjà star du rock et du cinéma, Elvis voulait un modèle plus sportif que sa simple Coccinelle. A l’époque (déjà), le roadster est particulièrement rare et exclusif avec une production limitée à 254 exemplaires entre 1956 et 1959.

bmw-507-v8

Pour la petite histoire, Elvis Presley aurait d’abord choisi une Porsche 550 Spyder, sans parvenir à en trouver une. Et Porsche n’avait pas la capacité de lui produire un modèle rapidement. Il a donc acquis une BMW 507 d’occasion. Il a bien versé 3 750 dollars (loin des 7 000 demandés pour un modèle neuf) mais la facture, rédigée en allemand, mentionnait qu’il devait la rendre au terme de son service militaire…

bmw-508-elvis-presley

Mais ce n’est qu’une partie de l’histoire… Car des photos montrent Elvis Presley dans des BMW 507 de plusieurs couleurs, avec plusieurs plaques d’immatriculation différentes ! On l’a vu en 1958 avec une blanche A-1499, en 1959 avec une blanche G-1620 et avec une rouge, toujours G-1620.

bmw-507-the-king

Ces différences de couleurs s’expliquent aisément : lassé de devoir nettoyer les traces de rouge à lèvres sur la peinture blanche de sa BMW 507, il l’a faite peindre en rouge avant de l’abandonner au terme de sa conscription.

bmw-507-restauration

L’armée américaine se serait chargée de transporter la fameuse BMW aux Etats-Unis. Elle fut vendue à un préparateur qui oublia la valeur réelle de la 507. Il déposa le V8 3,2 litres de 150 chevaux BMW pour américaniser l’ensemble avec des éléments General Motors.

bmw-507-die-welt

Elvis Presley n’a jamais plus été revu avec cette voiture (si c’est bien la bonne). Mais il a gardé la 507 dans son cœur en offrant le châssis 70192 (carrosserie blanche) à Ursula Andress après le tournage de Fun in Acapulco en 1963.

bmw-507-munich

Abandonnée durant plusieurs décennies, la 507 70079 a refait surface l’an passé. Envoyée en Allemagne pour une restauration complète (sa première), elle est exposée jusqu’au 10 août avant d’entrer à l’atelier… BMW compterait deux ans pour redonner vie au châssis 70079.

bmw-507-die-welt

Mais ni BMW, ni son propriétaire actuel ne peuvent apporter le moindre document permettant de certifier que cette voiture ait pu appartenir à Elvis Presley… Mais la légende est bien vivante !

Author: Alexandre Stricher

Pilote de AUTOcult.fr
Vie partagée entre le sport automobile, l’automobile et les embouteillages.
Auteur de « Rallye by Renault Sport » et « Belles des Années 80 ».



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *